L’Indonésie vient en 24 heures, de vacciner 24 millions d’enfants contre la polio. La plus vaste campagne jamais lancée dans le pays répondait à une urgence majeure. La flambée de polio, venue d’Afrique, menaçait en effet les pays voisins.

Depuis mars 2005, deux cent vingt-cinq petits Indonésiens avaient été paralysés par le poliovirus importé du Nigeria, via le Soudan. Et l’épidémie, initialement limitée à deux provinces de l’île de Java, s’étend dangereusement à tout l’archipel. La capitale Jakarta est aujourd’hui touchée.

« Non seulement cette flambée (de poliomyélite) a paralysé des enfants un peu partout (en Indonésie), mais elle risque de s’étendre aux pays voisins » affirme le Dr David L. Heymann, représentant du Directeur général de l’OMS chargé de l’éradication de la poliomyélite.

D’où l’urgence de cette campagne de masse. Plus de 750 000 soignants et volontaires ont parcouru le pays pour atteindre le maximum d’enfants. Un véritable défi puisque l’Indonésie est constituée de 6 000 îles… Les autorités locales sont appuyées -techniquement et financièrement- par l’OMS, Rotary International, les Centers for Disease Control and Prevention et l’UNICEF. La campagne du 30 août sera suivie par deux nouvelles tournées de vaccination : le 27 septembre et au début du mois de novembre.

Partager cet article