Porter un soutien gorge n’augmente pas le risque de cancer du sein !

[12 septembre 2014 - 14h39] [mis à jour le 12 septembre 2014 à 14h40]

Voilà une rumeur qui perdure. De nombreux sites Internet ou réseaux sociaux l’affirment : porter un soutien gorge augmente le risque de développer un cancer du sein. En cause notamment, la compression exercée sur les seins. Des chercheurs américains préfèrent couper court : « il n’existe aucun lien entre le fait de porter ces dessous et le risque de carcinome ».

Les chercheurs du Centre de Recherche sur le Cancer Fred Hutchinson (Seattle) ont suivi 1 513 femmes ménopausées, âgées de 55 à 74 ans. Elles ont été réparties en 3 groupes : 454 avaient développé un carcinome canalaire ; 590 un carcinome lobulaire ; 469 ne souffraient d’aucun cancer.

Grâce à des entretiens personnalisés, les scientifiques ont pu collecter différentes informations concernant les participantes : les antécédents familiaux de cancer ou encore leurs habitudes quant au port du soutien gorge (l’âge auquel elles ont commencé à en porter, la fréquence à laquelle elles en portaient, si elles préféraient les dessous avec ou sans armatures…).

Résultat, selon le Dr Lu Chen, principal auteur de l’étude, « il n’existe aucune preuve que le port d’un soutien-gorge augmente le risque de cancer du sein. Les probabilités étaient semblables, peu importe le nombre d’heures par jour, la présence d’armatures ou l’âge où elles ont commencé à en porter. » Voilà, qui est dit…

Partager cet article