Une étude confirme une nouvelle fois l’intérêt de manger quotidiennement des fruits et légumes. Selon des chercheurs américains en effet, une consommation accrue de produits d’origine végétale (tout en réduisant celle d’origine animale) améliore la santé cardiovasculaire.

« Sans pour autant abandonner complètement les aliments d’origine animale, limiter cette consommation tout en augmentant celle de produits végétaux aide à réduire votre risque d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral ou tout autre type de maladie cardiovasculaire », explique le Dr Casey M. Rebholz, épidémiologiste à la faculté de santé publique Johns Hopkins Bloomberg de Baltimore, dans le Maryland.

Pour parvenir à ce conseil, ils ont épluché les données alimentaires de plus de 10 000 personnes suivies durant 30 ans et indemnes de toute maladie cardiovasculaire au début du travail. Résultat, ceux qui privilégiaient les fruits et légumes au détriment de la viande ou encore des produits laitiers avaient 16% de risque en moins de développer une maladie cardiovasculaire. Quant au risque de décéder d’un infarctus ou d’un AVC, il était réduit de 32% !

Les scientifiques insistent donc sur l’intérêt de privilégier les légumes, noix, grains entiers, fruits, légumineuses et de ne pas consommer à outrance les aliments d’origine animale. Ils prennent néanmoins le temps de rappeler que ces conclusions sont valables pour des produits non transformés. En clair, n’espérez pas tirer ces avantages avec une pizza végétarienne par exemple qui a « une faible valeur nutritionnelle et est chargée en sel ».

Partager cet article