Messieurs, si vous vous êtes un jour baigné dans une eau trop froide, vous connaissez immanquablement le phénomène de « rétractation pénienne ». En clair, le fait que le pénis rétrécisse sous l’effet d’une température trop basse. Comme l’expliquer ? Voici la réponse.

Le pénis qui se « dégonfle » sous l’effet du froid ? Cette situation naturelle, n’a, bien entendu, rien d’alarmant. Elle est « due à une forte activation du réseau nerveux nommé système sympathique », peut-on lire dans l’ouvrage « Sexe et Cerveau, et si tout était dans la tête ». « Cela provoque la contraction des muscles lisses des artères des corps caverneux ». En clair, ceux-ci se vident de leur sang « et le pénis se dégonfle comme une baudruche ».

Le pénis, pas vraiment vital…

En fait, dans une situation de froid, le corps préférera irriguer les organes vitaux comme le cœur, et en laisser d’autres de côté, à l’image des mains… et donc du pénis.

Mais comme le précisent les auteurs de Sexe et Cerveau, « tout stimulus activant très fortement le système sympathique (une frayeur intense…) est susceptible de produire cet effet ».

Partager cet article