Pourquoi les régimes font grossir…

[03 décembre 2010 - 16h17] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 17h18]

Perdre rapidement 20kg et… en reprendre 22 ! Maigrir de 18 avant de grossir à nouveau de 20… Le « phénomène du yo-yo » est bien connu, puisqu’il affecte pas moins de 80% des candidats au régime. Ces reprises de poids inéluctables auraient-elles une explication physiologique ? C’est l’opinion d’une équipe américaine, dont les membres viennent de démontrer que les régimes à répétition engendrent du stress. Et ce dernier conduirait invariablement, à des accès de boulimie. CQFD.

Le Pr Tracy Bale et son équipe, de l’Université de Pennsylvanie, ont étudié le comportement alimentaire et le niveau de stress de souris qui avaient été soumises à un régime hypo-énergétique. Résultat, après trois semaines d’une alimentation à basses calories, elles avaient perdu 10% à 15% de leur masse corporelle. Quoi de plus normal ? Le phénomène est identique chez les humains.

Cependant, à mesure qu’ils maigrissaient, les rongeurs ont produit de la corticostérone– une hormone du stress – en excès. Cette production s’est ensuite maintenue au même niveau, même après le retour à une alimentation normale. Placées de nouveau en situation de stress, les souris qui avaient perdu du poids se sont remises à manger davantage… et plus gras.

« Ces résultats suggèrent que des régimes répétitifs augmentent le stress » explique Tracy Bale. « Ce qui rend la perte de poids d’autant plus difficile. Mais ils changent aussi nos comportements alimentaires. » Ce qui démontre en fait que les régimes sont voués à l’échec, s’ils ne s’accompagnent pas d’une rééducation nutritionnelle simultanée.

Partager cet article