Premiers cas d’Ebola en Ouganda depuis 2012

[13 juin 2019 - 15h05] [mis à jour le 13 juin 2019 à 16h58]

Depuis plusieurs mois, une épidémie de virus Ebola sévit en République démocratique du Congo (RDC). Une situation qui pourrait s’étendre aux pays voisins, à l’image de l’Ouganda qui a déjà enregistré 3 cas (les premiers depuis 2012) dont 2 décès.

Le 11 juin, le ministère de la santé ougandais et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont confirmé un premier cas de virus Ebola en Ouganda. Le patient, un enfant de 5 ans est décédé.

Lui et sa famille avaient assisté en RDC à l’enterrement du grand-père, lui-même ayant succombé à la fièvre hémorragique. Puis avaient regagné l’Ouganda « en passant par le marché de Mpondwe, et en contournant la frontière officielle », explique l’OMS.

Les autorités sanitaires confirment aujourd’hui deux cas supplémentaires. La grand-mère du jeune garçon (également décédée) et son petit frère de 3 ans.

Jusqu’à présent, 27 personnes ayant été en contact avec les patients ont pu être identifiées.

L’Ouganda prend les devants

En prévision d’éventuels cas d’importation, l’Ouganda a d’ores et vacciné près de 4 700 agents de santé dans 165 établissements. « La surveillance de la maladie a été intensifiée », note le ministère. « Et des agents ont été formés à la reconnaissance des symptômes. »

Partager cet article