Prévention du diabète de type 2 : quelle place pour les produits laitiers ?

[20 juillet 2017 - 10h27] [mis à jour le 20 juillet 2017 à 10h32]

Maladie principalement liée à notre mode de vie, le diabète de type 2 frappe 3,3 millions de Français. Soit 5% de la population. Outre la sédentarité, les aliments sucrés et/ou riches en matières grasses saturées sont pointés du doigt. Qu’en est-il des produits laitiers renfermant parfois ce type de graisses ? Une équipe chinoise rassure.

Le Pr Mohammed Talaei et ses collaborateurs de la National University de Singapour ont employé les grands moyens ! Ils ont en effet réalisé une étude prospective auprès de 63 200 de leurs compatriotes de 45 à 74 ans, enrôlés entre 1993 et 1998 et suivis jusqu’en 2010.

Pendant toutes ces années, chacun des participants a régulièrement décrit son régime alimentaire, par questionnaire. Les auteurs s’interrogeaient notamment sur les facteurs de risques alimentaires du diabète de type 2, à une époque où l’incidence de cette affection a quadruplé à l’échelle mondiale depuis 1980 ! Ils se sont particulièrement penchés sur le cas des produits laitiers. Ces derniers sont certes riches en calcium, vitamine D et autre magnésium, autant de remparts contre le diabète de type 2. Mais l’enjeu était surtout d’évaluer l’incidence des matières grasses contenues dans certains d’entre eux.

Réduction modeste

Résultat : les consommateurs quotidiens de produits laitiers – de lait, notamment – verraient leur risque de diabète diminué de 10% par rapport à ceux qui s’en passent. Une réduction qualifiée par les auteurs de « modeste mais de statistiquement significative ».

Rappelons que chez le diabétique, l’alimentation constitue un moyen d’équilibrer la glycémie, au même titre que les médicaments et l’activité physique. Si vous êtes concernés, veillez également à ne pas sauter de repas, à varier vos aliments et à prendre un petit-déjeuner consistant. A la moindre question, interrogez votre médecin traitant.

Partager cet article