Prix Nobel 2013: la physiologie cellulaire récompensée

[07 octobre 2013 - 12h28] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Le Prix Nobel 2013 de Physiologie et de Médecine a été remis aux Américains James E. Rothman, Randy W. Schekman et à l’Allemand Thomas C. Südhof. Ces trois scientifiques ont été récompensés pour leurs travaux sur le trafic vésiculaire intra-cellulaire. Explications…

Selon le Comité Nobel, les trois scientifiques se sont illustrés pour leurs travaux en matière de physiologie cellulaire. Et plus précisément pour leurs découvertes sur le trafic vésiculaire, « un système de transport majeur dans nos cellules ».

Il faut savoir en effet que chacune de nos cellules « produit et exporte des molécules », explique le Comité. C’est le cas par exemple de l’insuline. Mais aussi « des neurotransmetteurs, des signaux chimiques envoyés d’une cellule à une autre. Ces molécules sont transportées dans de petits paquets appelés vésicules ».

Les trois primés ont ainsi découvert les principes moléculaires qui gouvernent la façon dont ces paquets de molécules sont transportés « au bon endroit ». Ils ont de la même façon mis en évidence le fait que des « désordres » dans ce système de régulation peuvent être à l’origine de maladies neurologiques, de troubles immunologiques et encore de diabète.

Ecrit par : David Picot – Edité par Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article