Qu’est-ce que la pulpe dentaire ?

[09 janvier 2019 - 11h28]

Au sein de l’architecture de la dent, la pulpe fait un peu office de fondation. De quoi est-elle constituée ? A quoi sert-elle ? Réponses.

La pulpe est située dans la cavité centrale de la dent, l’endodonte. En clair, c’est la partie la plus interne de la dent.

Son rôle est primordial puisqu’elle assure la formation de la dentine, c’est-à-dire le tissu de soutien de l’émail. Constituée de nerfs, de vaisseaux lymphatiques, de veines et d’artères, la pulpe donne toute sa vitalité et sa sensibilité à la dent. Notons qu’au fil de la vie, une calcification lente et progressive réduit son volume et donc rend les dents plus fragiles.

Des pathologies spécifiques

Certains traumatismes, comme une carie, peuvent déclencher une inflammation de la pulpe. Premier stade, l’inflammation légère : l’hyperhémie. Elle est réversible et provoque une hypersensibilité de la dent au contact d’aliments froids. À ce stade, la dent peut être soignée et conservée vivante.

Puis, la pulpite irréversible, c’est la fameuse « rage de dent ». C’est la conséquence de la précédente en l’absence de traitement. La douleur se fait intense, spontanée et parfois irradiante. La dent doit alors être dévitalisée.

Partager cet article