Rentrée scolaire : on se recale !

[25 août 2015 - 15h45]

enfant-sommeilokTerminées les grasses matinées estivales. Avec la rentrée scolaire qui approche, le moment est venu de se recaler. Et ce travail commence dès maintenant en ré-adoptant des heures de coucher régulières et des levers matinaux. Pour cela, commencez par… avancer les réveils !

D’une manière générale, les spécialistes recommandent de réajuster le sommeil entre une semaine et 10 jours avant la rentrée des classes. Alors plus de temps à perdre. L’enjeu est tout bonnement d’être en mesure de se lever le jour J et les suivants. Histoire de ne pas démarrer ce nouveau cycle scolaire avec une dette de sommeil.

En pratique, le soir, votre enfant ou ado doit d’abord revenir à une heure de coucher raisonnable avant de se rapprocher progressivement de celle qu’il adopte au cours de l’année. Pour l’heure du réveil, même stratégie. Allez-y progressivement en avançant chaque jour jusqu’à la rentrée, son réveil de 10-15 minutes maximum. De cette façon, il n’aura aucun mal à décoller le mardi 1er septembre prochain.

Au-delà des horaires de coucher et de lever réguliers, notez bien ces conseils de bon sens, valables tout au long de l’année : veillez à ce qu’il ne soit pas gêné par le bruit, évitez de lui donner des excitants dans l’après-midi. Donc, après 16 heures, pas de boissons à base de cola, de jus de fruits contenant de la vitamine C, pas de chocolat en quantités importantes… Comme chez l’adulte, un sommeil régulier et en quantité suffisante favorise les mécanismes d’apprentissage et de mémorisation. Le soir venu, soyez à l’affût des signes révélateurs : fatigue, bâillements, frottement des yeux et énervement.

Quant aux besoins de sommeil, ils varient en fonction de son âge. D’une manière générale, un petit de 2 ans dort encore 14 heures par jour, réparties entre le sommeil et la sieste. Entre 3 et 5 ans, la sieste va progressivement disparaître et son temps de sommeil se stabilisera autour de 12 heures. Ensuite et jusqu’à l’adolescence, il devra dormir entre 9 heures et 10 heures par nuit. Pour en savoir plus, consultez le site de l’Institut national du Sommeil et de la Vigilance, www.institut-sommeil-vigilance.org/ .

Partager cet article