C’est désormais bien connu, la lumière des smartphones, tablettes et autres téléviseurs retarde l’endormissement, le soir venu. Au point de modifier notre rythme biologique et d’induire avec le temps, une sorte de décalage horaire. Pour remettre vos pendules à l’heure, partez en… camping !

« Notre environnement moderne contribue à retarder notre rythme circadien, quelle que soit la saison », souligne Kenneth Wright de la University of Colorado Boulder (Etats-Unis). Notre horloge biologique est en effet calée sur la lumière reçue au niveau de la rétine. Lorsqu’elle diminue – en soirée donc – notre organisme déclenche la production de l’hormone censée favoriser l’endormissement : la mélatonine. Seulement, la lumière apportée par nos divers outils électroniques retarde ce phénomène et affecte avec le temps, le rythme veille/sommeil.

Un week-end pour dormir à nouveau

Pour se recaler, Kenneth Wright et son équipe préconisent donc de débrancher, le soir venu, les smartphones et autres ordinateurs. Et si cela ne suffit pas, ils proposent carrément de partir régulièrement en… camping ! Sans les outils électroniques bien sûr. Ils ont même expérimenté cette coupure auprès de 14 de leurs concitoyens. En été comme en hiver, dans la fraîcheur du Colorado…

« Un week-end suffit pour se recaler », insiste Kennet Wright qui évoque également l’importance de « profiter de la lumière du soleil en journée. Le soir, « l’heure du coucher survient généralement plus tôt qu’à la maison, sans que la durée de sommeil ne varie ». Tout bénéfice pour la récupération. Alors tous au camping !

Partager cet article