La saison des rhumes est bien là, et de nombreux enfants vont être touchés. Pour lutter contre les nez bouchés, des médecins australiens déconseillent l’usage des décongestionnants pour les moins de 12 ans. Selon eux, non seulement leur efficacité n’est pas prouvée, mais en plus, ils exposent à des effets secondaires graves.

De la patience ! Voilà le conseil que dispensent aux parents des chercheurs de l’Université du Queensland. Rappelant que le rhume guérit spontanément entre 7 à 10 jours, ces scientifiques indiquent que les décongestionnants sous forme de vaporisateur nasal ou les médicaments contenant des antihistaminiques ne doivent pas être administrés aux enfants de moins de 6 ans.

Privilégier les solutions naturelles

Quant aux 6-12 ans, ils appellent à rester prudent.  « Il n’existe aucune preuve que ces traitements soulagent les symptômes nasaux », explique le Pr Mieke van Driel, principal auteur de ce travail. « Mais ils peuvent causer des effets indésirables tels que la somnolence ou des troubles gastro-intestinaux. Chez les enfants de moins de 2 ans, ils sont associés à des convulsions, à une fréquence cardiaque plus rapide et peuvent même conduire au décès. »

Selon les chercheurs, les médecins devraient plutôt rassurer les jeunes patients et leurs parents. Et si ces derniers sont préoccupés par le confort respiratoire de leur enfant, un nettoyage nasal avec une solution saline ou du sérum physiologique devrait les aider.

Partager cet article