Rougeole : un cas importé par des Français au Costa Rica

[25 février 2019 - 16h44] [mis à jour le 25 février 2019 à 16h46]

Un cas de rougeole français importé pourrait réintroduire le virus au Costa Rica. Ce pays avait éradiqué la maladie et aucun cas n’avait été rapporté depuis 2014. Le petit garçon de 5 ans, en quarantaine dans un hôpital local et ses parents n’étaient pas du tout ou pas suffisamment vaccinés.

Une famille française, la mère, le père et le petit garçon de 5 ans, ont été placés à l’isolement au Costa Rica. Une quarantaine sanitaire due au fait que le garçonnet a déclaré une rougeole sur le sol de ce pays d’Amérique centrale. Ni lui, ni ses parents n’étaient à jour de leurs vaccins, notamment le RRO (rougeole, rubéole, oreillons). Les autorités sanitaires locales ont immédiatement réagi en recherchant toutes les personnes ayant pu entrer en contact avec ces touristes depuis leur arrivée sur le sol costaricain le 18 février dernier.

Que craignent les autorités sanitaires du Costa Rica ? La réintroduction du virus dans le pays qui l’avait pourtant éradiqué. Ainsi, comme le rappelle le ministère de la santé du pays, « le Costa Rica n’a plus présenté de cas autochtones depuis 2006 et le dernier cas importé remonte à 2014 ».

« Nous avons également contacté les autorités du pays d’origine (la France ndlr) afin qu’elles puissent informer les personnes entrées en contact avec l’enfant et leur permettre de se vacciner au besoin », précise le ministère de la santé costaricain.

La couverture vaccinale du Costa Rica est-elle suffisante ? « Notre pays présente une bonne couverture vaccinale », indique le ministère de la santé du pays.

Pourtant, en 2018, « la région des Amériques (et pas seulement le Costa Rica) a perdu [la] certification [OMS d’éradication de la rougeole] car de nombreuses flambées épidémiques ont été enregistrées dans plusieurs pays », indique le Pr Daniel Floret, membre du comité technique des vaccinations. « Cela signifie que la couverture vaccinale n’est pas aussi bonne que cela et/ou qu’elle a baissé et/ou que des populations particulières dans le pays sont non ou mal vaccinées. »

Maintenir à distance de tout un pays un virus aussi contagieux et virulent n’est pas chose aisée. Le ministère de la santé du Costa Rica rappelle donc qu’« il est nécessaire de protéger les enfants avec une double dose de vaccin, à l’âge de 15 mois, puis à l’entrée à l’école ».*

Le cas désastreux de la France

En France, la rougeole est loin d’être éradiquée. Plusieurs décès ont été rapportés en 2017 et 2018, en raison de la faible couverture vaccinale pour cette maladie pourtant grave. Celle-ci peut en effet entraîner des complications respiratoires (pneumopathies) et neurologiques (méningo-encéphalite).

Rappel : Pour être suffisante, la couverture vaccinale doit atteindre 95%.

*En France, depuis le 1er janvier 2018, la vaccination contre la rougeole est obligatoire chez le nourrisson, qui doit recevoir une dose du vaccin combiné Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) à l’âge de 12 mois et une seconde dose entre 16 et 18 mois

Partager cet article