Grâce aux campagnes de prévention menées depuis des années, les risques liés au soleil sont de mieux en mieux connus par le grand public. Pourtant, les conseils ne sont pas toujours mis en application et de fausses croyances circulent. C’est ce que révèle le Baromètre Cancer 2015 publié par Santé publique France et l’Institut national du cancer (INCa).

C’est une bonne nouvelle, aujourd’hui, 90% des Français savent que l’exposition au soleil est une cause probable des cancers de la peau. Malheureusement, en pratique, ils ne se protègent pas systématiquement. Ainsi, 3 personnes sur 4 déclarent « brûler » lors d’une première exposition et seuls 4 sur 10 appliquent de la crème toutes les deux heures.

Mais l’ignorance, ou plutôt la méconnaissance de certains dangers continue de résister. Première idée reçue (de plus en plus répandue) : la moitié de la population estime que « si les coups de soleil de l’enfance sont bien soignés, ils sont sans conséquence à l’âge adulte ». C’est une erreur comme le rappelle Santé publique France. Ces coups de soleil « augmentent considérablement le risque de cancer de la peau à l’âge adulte et créent des dommages sur les yeux qui peuvent entraîner de graves problèmes de vue ».

Par ailleurs, un quart continue de croire que les UV artificiels permettent de préparer la peau avant les vacances. Une absurdité dans la mesure où ils sont eux même cancérigènes ! Enfin, un Français sur 10 estime encore qu’appliquer de la crème solaire une seule fois suffit à se protéger pour la journée.

Les enfants mieux protégés

Face à ce sombre tableau, certaines bonnes nouvelles émergent tout de même. Si certaines personnes se montrent négligentes pour elles-mêmes, elles sont davantage prudentes pour leurs enfants. Ainsi, 78 % des parents veillent à systématiquement faire porter un chapeau à leurs enfants (mais ils ne sont plus que 13 % à y veiller pour eux même). L’exposition entre 12h et 16h est évitée pour 62 % des enfants (et seulement pour 20 % des parents).

Rappelons que l’exposition aux rayonnements solaires est la cause principale des cancers de la peau. La meilleure des protections reste donc la prévention. A savoir : éviter l’exposition entre 12h et 16h et rechercher l’ombre, protéger systématiquement la peau des enfants, se couvrir en portant T-shirt, lunettes et chapeau et appliquer généreusement de la crème toutes les deux heures.

Partager cet article