Tous les parents ne sucent pas la tétine de leur bébé pour la nettoyer lorsqu’elle tombe par terre. Pourtant cela pourrait être bénéfique pour la santé de leur enfant. Cela réduirait notamment le risque d’asthme et d’allergie !

On savait déjà que l’exposition à des bactéries dans la petite enfance réduisait le risque d’allergie. Un travail de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology de Seattle conforte cette idée. Les chercheurs ont en fait interrogé 128 mères sur leurs habitudes de nettoyage de la tétine de leur bambin : à la bouche, à l’eau et au savon… En parallèle, ils ont mesuré les taux d’immunoglobuline E des petits à la naissance, à 6 mois puis à 18 mois. Notons que si les taux de cet anticorps sont élevés, alors une allergie ou un terrain allergique est probable.

Résultat, les enfants dont la maman nettoyait la tototte en la suçant présentaient des taux plus bas d’immunoglobuline E. Les chercheurs supposent ainsi que les parents transmettent des bactéries buccales saines dans la salive, ce qui affecterait le développement précoce du système immunitaire de leur enfant. Ils n’appellent pas pour autant à utiliser cette technique comme unique méthode de nettoyage des tétines. Et précisent que des travaux plus poussés sont nécessaires.

Partager cet article