Sur la route, bien voir… aussi sur les côtés !

[08 février 2016 - 12h11] [mis à jour le 08 février 2016 à 16h09]

Une moto qui se faufile entre deux files de véhicules. Cela vous énerve ? Eh bien sachez que bientôt, ce comportement sera autorisé sur les routes de 11 départements dans le cadre d’une expérimentation. Objectif : encadrer un phénomène – déjà largement répandu – en espérant réduire les accidents.

A partir du 1er février 2016, les motards seront autorisés à circuler entre les files de véhicules. Et ce, uniquement « à vitesse réduite dans un trafic dense et congestionné ». Cette expérimentation, d’une durée de quatre ans au moins, concernera essentiellement les autoroutes et les voies express de la région Ile de France et des départements suivants : Bouches du Rhône, Gironde et Rhône.

« La pratique de la circulation inter-files, déjà largement répandue, occasionne souvent des situations de dangerosité stressantes pour de nombreux automobilistes et motards, et malheureusement aussi des accidents », remarque l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (ASNAV). Encadrer ce comportement par des règles permettra de « mieux protéger les conducteurs de deux-roues motorisés qui pratiquent la circulation inter-files et d’en diminuer la dangerosité », espère la Délégation à la sécurité et à la circulation routières dans sa brochure explicative de l’expérimentation.

Un test pour la vue de côté

Toutefois, qu’elle soit autorisée ou pas, cette pratique exige des conducteurs automobiles une bonne vue. Or « pour beaucoup, cela signifie juste bien voir au loin, devant soi ou bien voir les panneaux, de plus ou moins grande taille », poursuit l’ASNAV. C’est faux ! « Bien voir sur les côtés sans quitter la route des yeux est une fonction visuelle capitale. »

Comment savoir si votre vision sur les côtés est suffisante pour conduire en toute sécurité ? « Un test simple permet de l’évaluer sans pour autant négliger un contrôle chez son opticien ou un examen complet chez son ophtalmologiste », indique l’ASNAV. Procédez comme suit :

  • Fixez un point droit devant vous ;
  • Ne le quittez pas des yeux tout en écartant les bras, pouces en l’air et en mouvement ;
  • Arrêtez ce mouvement de bras dès que vous ne voyez plus vos pouces ;

La vision latérale est estimée satisfaisante si les deux bras se trouvent approximativement dans le prolongement l’un de l’autre. Si tel n’est pas le cas, consultez le plus rapidement possible un ophtalmologiste. Enfin, même si votre vue latérale est excellente, cela ne doit pas vous empêcher d’effectuer un contrôle direct à chaque fois que vous changez de file sur la route !

Partager cet article