Sveltes mais fumeuses

[17 novembre 1998 - 12h05]

Si les adolescentes fument c’est bien souvent pour contrôler leur poids! C’est la conclusion un peu inattendue d’une étude récemment menée auprès de 3.000 lycéennes canadiennes et britanniques. D’après ce travail en effet, une jeune femme sur quatre reconnaît qu’elle fume pour éviter de manger, la peur de grossir constituant le principal motif pour ne pas renoncer aux cigarettes.
Le Pr. Arthur Crisp, de la Faculté de médecine du St. Georges Hospital à Londres, s’inquiète de ce que les adolescentes «non seulement utilisent la cigarette comme moyen de contrôle de leur poids mais échangent en outre des kilos contre des années de vie ». Il souligne également que la proportion de fumeuses est plus élevée parmi les lycéennes obèses et celles qui consomment de l’alcool, les risques des deux intoxications se multipliant alors au lieu de simplement se cumuler.

Le nombre de fumeuses est en constante augmentation parmi les adolescentes britanniques. C’est un phénomène constant depuis quelques années, et cela en dépit des nombreuses tentatives de prévention, que ce soit par l’augmentation des prix du tabac ou par l’information du public. Le nombre de fumeuses est en constante augmentation.

Partager cet article