Tabac : le risque d’AVC chez les hommes… même avant 50 ans

[20 avril 2018 - 15h48] [mis à jour le 20 avril 2018 à 16h47]

Les risques liés au tabac sont communément associés aux plus de 50 ans. Pourtant, avant cet âge, les hommes sont déjà surexposés aux accidents vasculaires cérébraux (AVC).

« Chez les jeunes femmes, le tabac expose directement au risque de souffrir d’un AVC », notent des scientifiques de l’University of Maryland School of Medicine (Baltimore, Etats-Unis). Chez les jeunes hommes, les informations manquent en la matière.

Les scientifiques ont donc suivi 615 hommes âgés de 15 à 49 ans. Tous avaient souffert d’un AVC dans les 3 années précédant le début de l’étude. Un groupe contrôle de 530 hommes en bonne santé a été formé.

Dans les deux groupes, des sous-catégories ont été créées : ceux qui n’ont jamais fumé, les anciens fumeurs et les fumeurs actuels. Parmi les adeptes du tabac, les chercheurs ont pris en compte le nombre de cigarettes allumées chaque jour : de 1 à 10, de 11 à 20, de 21 à 39 puis 40 et plus.

Du petit fumeur à la dépendance extrême…

Et les résultats sont sans appel. Comparé aux abstinents :

Ceux qui fumaient moins de 11 cigarettes par jour avaient 1,5 fois plus de risque de souffrir d’un AVC  ;
Ceux qui consommaient au moins deux paquets par jour voyaient leur risque multiplié par 5 !

Seul biais, « cette étude n’intègre pas l’impact de l’alcool, de la sédentarité. Mais selon un travail suédois mené sur le même sujet, l’inclusion de ces données » ne change pas la donne.

Partager cet article