Selon un travail américain, même une très faible consommation de tabac tout au long de la vie d’adulte expose à un risque élevé de mortalité prématurée. Une seule cigarette par jour augmente de 64% le risque de souffrir d’un cancer du poumon par rapport à un non-fumeur.

Afin de mieux évaluer les effets d’une faible consommation de tabac sur la mortalité, toutes causes confondues, les auteurs ont travaillé à partir d’une large cohorte de 290 000 adultes âgées de 59 à 82 ans. Le critère principal d’entrée dans l’étude consistait à recruter de petits fumeurs consommant moins de 10 cigarettes par jour.

Les auteurs ont ainsi pu démontrer parmi les fumeurs d’une cigarette quotidienne, une multiplication par 9 du risque de cancer du poumon, comparés à des non-fumeurs. Et par plus de 12 chez ceux qui fumaient au moins 10 cigarettes par jour. A noter que tous étaient également exposés aux maladies respiratoires et cardiovasculaires.

« Notre étude démontre très clairement qu’il n’existe aucun niveau de consommation sans risque pour la santé », indique le Pr Maki Inoue-Choi du National Cancer Institute américain. « Ces données devraient nous inciter à sensibiliser l’ensemble des fumeurs à se débarrasser de cette addiction, aussi faible soit-elle ».

Partager cet article

Aller à la barre d’outils