Télévision, enfants…A Noël, quels sont les sujets de dispute ?

[24 décembre 2018 - 09h25] [mis à jour le 21 décembre 2018 à 11h30]

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille… et parfois d’attiser les petites tensions. Une récente étude dresse le top 10 des raisons pour lesquelles certains se disputent le 24 décembre au soir ou le 25 au matin !

Sans parler des graves conflits familiaux, une étude – relayée par je journal britannique The Independant – a compilé les petits trucs qui peuvent nous faire péter les plombs à Noël. Ce travail a porté sur 2 000 adultes et près de 1 000 parents d’enfants de moins de 18 ans.

En première position de ce classement, on trouve… le choix du programme télé. Eh oui entre les enfants qui veulent regarder le dernier Disney et les plus grands qui s’intéressent à la comédie romantique à la mode, on comprend que le choix soit compliqué.

La deuxième position a trait au repas de Noël. « Trop cuit », « Pas assez salé », la moindre remarque risque de faire monter le cuisinier dans les tours. Quant à la troisième position, elle est liée à l’ébriété de certains convives.

Indispensables piles

Parmi les raisons de disputes, viennent ensuite les invités qui passent leur temps sur leur téléphone, le choix de ceux qui devront se taper la vaisselle, le désordre qui suit l’ouverture des paquets ou encore l’incapacité de certains parents à faire fonctionner le nouveau jouet High-tech de leur bambin.

A ce propos, ouvrons une parenthèse. La moitié des répondants reconnaissent qu’ils risquent d’oublier d’acheter des piles pour faire marcher le cadeau de leur petit dernier. Si c’est le cas, ils affirmeront à leur enfant que le jouet est cassé pour éviter tout conflit. Alors un conseil, vérifiez bien sur la boîte si les piles sont fournies. Fermons la parenthèse.

Enfin, en queue de peloton des causes de disputes, on trouve les enfants qui, soit ne sont pas satisfaits de ce qu’ils ont trouvé au pied du sapin, soit s’ennuient de ces réunions de famille interminables !

Partager cet article