La prise de testostérone chez les hommes de plus de 65 ans est-elle dangereuse sur le plan cardiovasculaire ? Selon un travail américain, la réponse est oui. Cette hormone augmenterait de 20% le volume des plaques d’athérome à l’origine d’accidents cardiovasculaires.

Si la supplémentation en testostérone permet de retrouver une certaine énergie sexuelle, en contrepartie, elle semble impacter le cœur des hommes. Des chercheurs des National Institutes of Health, aux Etats-Unis, se sont intéressés de très près aux effets d’une prise de testostérone sur la santé cardiovasculaire. Un paramètre qu’ils ont ensuite comparé à des hommes ne prenant pas cette hormone.

Chez ces derniers, le volume de la plaque d’athérome n’a augmenté que de 1% contre 20% dans le groupe testostérone. « Si d’autres études avaient permis de mettre en avant les bénéfices de cette hormone, notre travail montre clairement que patients et médecins doivent être informés des risques cardiovasculaires », explique le Pr Matthew J. Budoff. « Par ailleurs les hommes souffrant déjà d’une maladie coronarienne doivent impérativement discuter de l’intérêt ou non de prendre ce type de traitement. »

Balance bénéfice/risque favorable ?

A noter que le rapport bénéfice/risque des médicaments contenant de la testostérone a été réévalué en mai 2015 par l’Agence européenne du médicament (EMA). La revue des données n’a pas confirmé d’augmentation du risque cardiovasculaire. Cependant, il est rappelé que ces traitements doivent être utilisés avec précaution notamment chez les patients présentant des affections cardiovasculaires (insuffisance cardiaque ou cardiopathie ischémique).

Partager cet article