Thermalisme : à chaque eau son bienfait

[15 juillet 2003 - 00h00]

Le thermalisme, considéré comme un « tourisme de santé », est une thérapeutique naturelle. Elle s’applique à certaines maladies chroniques ou récidivantes.

Elle n’exclut pas l’association à un traitement médicamenteux, mais vise à le diminuer voire à le supprimer, contribuant ainsi à améliorer la qualité de la vie. Dans certains cas, après prescription médicale la cure peut être prise en charge par la sécurité sociale. De plus, si l’eau n’est pas un médicament, elle le devient un peu dans le cadre d’une cure thermale. Et si une prescription n’est pas obligatoire, (sauf si vous souhaitez obtenir une prise en charge) assurez-vous auprès de votre médecin qu’il n’y a pas de contre-indication.

La variété des eaux utilisées par les stations thermales est impressionnante ! Chacune a son indication : les eaux bicarbonatées soignent les affections gastro-intestinales et hépatobiliaires.Les eaux sulfatées sont indiquées pour les reins, le foie et les voies biliaires. Les eaux sulfurées elles, sont recommandées pour les affections des voies respiratoires, les rhumatismes, les maladies de peau et la gynécologie. Et enfin les eaux chlorurées sodiques seront efficaces pour les maladies de l’enfant (hypotrophie, affections respiratoires), les affections du système nerveux central et périphérique et la gynécologie. Elles sont aussi utilisées pour la rééducation physique.

Il peut également exister un élément dominant, doté d’un effet bénéfique. Comme le fer ou le cuivre (utilisés en dermatologie) ou encore l’arsenic (à petite dose bien sûr !). Il est utilisé pour les allergies, les maladies respiratoires, la peau, les anémies et les retards de croissance chez l’enfant.

Et ce n’est pas fini ! Il y a encore des eaux dites « hyperthermales » (48°C à 81°C !), « mésothermales » (25°C à 34°C) et des eaux froides (8°C à 15°C). Rassurez-vous, on ne vous laissera pas faire trempette dans une eau à 81 °C ! Outre les eaux, on oublie souvent que les cures proposent également des soins à bases de boues thermales, de vapeur d’eau (pour les sources chaudes) et de gaz aux nombreuses vertus. Avec tout ce choix, chacun peut y trouver son bonheur. Une fois de plus, on peut dire que la nature fait bien les choses !

Partager cet article