Transfusion sanguine: une nouvelle étape

[12 février 1997 - 15h06]

Depuis le 1er avril tous les produits sanguins utilisés pour les transfusés en France sont traités selon un procédé – la déleucocytation – qui consiste à en retirer les globules blancs. Le Ministère de la santé explique qu’il complète la gamme des dispositifs de sécurité et des tests de dépistage mis en oeuvre depuis quelques années. Pourquoi ces traitements supplémentaires? Parce que certains travaux ont suggéré que des prions pouvaient être présents dans les globules blancs. Ce risque est encore non démontré mais l’Agence Française du Sang poursuit dans la ligne sécuritaire qu’elle s’est choisie. Par ailleurs, ces nouvelles techniques contribueront à augmenter la sécurité transfusionnelle en réduisant la fréquence des réactions fébriles qui suivent parfois une transfusion.

Cette information tombe à point, alors que les dons de sang sont au plus bas et que la pénurie frappe régulièrement les établissements du sang dans les régions de France. Si les receveurs peuvent être rassurés quant à la sécurité accrue des transfusions obtenue par des efforts constants, profitons-en pour rappeler aux donneurs que le don de sang n’est pas dangereux. Il est en revanche plus nécessaire que jamais, et on peut sans aucun risque « prendre l’habitude » de donner son sang deux fois par an… On peut sans aucun risque « prendre l’habitude » de donner son sang deux fois par an…

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)