Traquer la cocaïne dans les chasses d’eau ?

[23 août 2005 - 00h00] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h27]

Des chercheurs italiens ont employé une méthode aussi innovante qu’originale pour estimer la consommation quotidienne de cocaïne parmi les habitants de la vallée du Pô. Leurs alliées ? Les rivières, les bassins d’eaux usées et… un peu de mathématiques tout de même !

A Milan, Ettore Zuccato et ses collègues ne manquent pas d’idées. Ils ont tout simplement quantifié les résidus de cocaïne excrétés par les consommateurs de la région, à partir de prélèvements effectués dans les rivières et les eaux usées. Ensuite, c’est une simple affaire de mathématiques pour estimer la consommation par habitant. Il suffisait d’y penser !

Concrètement, ce travail leur permet d’affirmer que le Pô « véhicule » chaque jour l’équivalent de 4kg de cocaïne ! Ce qui signifie qu’environ 40 000 personnes -sur un bassin de population de 5 millions d’habitants- seraient consommatrices quotidiennes de ce stupéfiant. C’est près de 100 fois plus que les estimations des autorités locales qui se sont arrêtées à 15 000 utilisateurs… mensuels !

Partager cet article