Se poser, inspirer, expirer et partir dans un petit voyage mental au calme ! Voilà le crédo de la cohérence cardiaque pour donner à vos enfants l’occasion de se détendre. Des astuces pour retrouver calme et énergie sont détaillées dans l’ouvrage Cohérence Kid, La cohérence cardiaque pour les enfants.

A destination des parents, enseignants ou des soignants, l’ouvrage Cohérence Kid, La cohérence cardiaque pour les enfants contient de précieuses astuces pour apporter un maximum de sérénité aux petits.

Le contenu est pensé pour les 2-11 ans, et devrait donc répondre aux différents besoins associés au développement de l’enfant. Le tout basé sur le principe de la cohérence cardiaque. Précisément, des exercices de respiration permettent au petit de gagner en tranquillité, « de se recentrer, d’augmenter l’attention, la confiance en soi », décrit l’auteur Dr David O’Hare, médecin et spécialiste de la méthode.

Les peurs du quotidien, des maux de ventre, une anxiété chronique ou encore une hypersensibilité peuvent ainsi être apaisés grâce aux 47 exercices de « respiroutine » décrit et schématisés dans le livre : « le calme papillon, le souffle du lion, les moulins de mon cœur, le cercle de l’amitié… »

Les superpouvoirs de la respiration !

En trois chapitres, l’auteur nous plonge dans les mystères de l’équilibre du système nerveux. Viennent ensuite les bienfaits de l’inspiration sur le système nerveux sympathique, celui qui mobilise toute l’énergie. Et les effets de l’expiration sur le système nerveux parasympathique, qui lui, œuvre à la reconstitution des ressources après une dépense énergétique.

Les différentes respirations sont passées en revue : attentive, guidée, synchrone ou encore apaisante, empathique, accompagnée d’imagerie mentale… Puis dans le 3e dernier chapitre, le Dr O’Hare récapitule tous les superpouvoirs que l’enfant peut acquérir s’il se concentre bien : attention, bienveillance, confiance… 

Cette technique favorise aussi l’amélioration de l’apprentissage, de la mémorisation et… de la résilience. Ce concept né sous la plume du neuropsychiatre Boris Cyrulnik, référence au fait de renaître avec ses propres ressources après un traumatisme. « Un enfant régulièrement en cohérence cardiaque est plus enclin à être autonome et rebondir en toutes situations. » 

Partager cet article