Cinq fruits et légumes par jour. Cette recommandation de santé publique n’est pas vaine. Pour preuve, des chercheurs américains ont évalué le nombre de morts causées par une trop faible consommation de ces aliments.

Ne pas manger assez de fruits et de légumes tue. L’équipe de Victoria Miller de la Tufts University (Massachussetts) a étudié la consommation de ces aliments dans 113 pays. Ils ont comparé ces informations avec les données sur la mortalité cardiovasculaire pour l’année 2010.

Résultat, une trop faible consommation de fruits a entraîné 1,3 million de décès par accident vasculaire cérébral (AVC) et 520 000 morts par maladie coronarienne dans le monde. Concernant les légumes, les conséquences ne sont pas non plus négligeables avec 200 000 morts par AVC et 800 000 par maladie coronarienne. Ce qui signifie qu’une trop faible consommation de fruits pourrait être responsable d’1 décès sur 7 dans le monde. Et qu’1 mort sur 12 serait due au fait de ne pas assez manger de légumes.

300 g de fruits et 400 g de légumes

Les chercheurs rappellent que la consommation optimale de fruits s’établit à 300 grammes par jour. Ce qui correspond à deux petites pommes. Quant à la quantité de légumes à manger quotidiennement, elle s’élève à 400 grammes, l’équivalent de 3 tasses de carottes crues.

« Les fruits et les légumes fournissent des fibres, du potassium, du magnésium et des antioxydants », ajoutent-ils. Autant de nutriments protégeant contre le mauvais cholestérol et l’hypertension artérielle. Tous deux des facteurs de risques cardiovasculaires.

Partager cet article