Vaccination : comprendre pour adhérer ?

[19 octobre 2017 - 17h11] [mis à jour le 19 octobre 2017 à 17h33]

La confiance des Français dans les vaccins a nettement diminué depuis la pandémie de grippe A(H1N1) de 2009. Pour rassurer la population, Santé publique France met en ligne un dossier pédagogique de 16 pages. Au sommaire ? Entre autres items, la coqueluche, l’immunisation de groupe ou encore la rougeole sont analysées à la loupe.

Depuis la pandémie de grippe A(H1N1) de 2009, la confiance des Français dans les vaccins décline. Pour augmenter l’adhésion de la population à cette démarche préventive, Santé publique France a mis en ligne un dossier pédagogique à destination du grand public. A consulter dans son intégralité en bas de page, ce document fait le point sur l’efficacité de tous les vaccins, mais aussi sur l’enjeu de la protection collective.

Coqueluche, rougeole… 

Autres points abordés dans le document de Santé publique France :

  • La persistance de la coqueluche : Comme la première souche est administrée à l’âge de 2 mois, le petit n’est donc pas protégé pendant les premiers moments de sa vie. Or c’est précisément durant cette période « que surviennent les formes graves et les décès dus à la maladie ». Diminuant de moitié le risque de coqueluche pendant les premiers mois de vie, la stratégie dite « cocooning » recommande à tous les proches du nourrisson de se faire vacciner contre la coqueluche : « en effet plus des deux tiers des contaminations rapportées chez les nourrissons provenaient des parents ou de la fratrie » ;
  • La très contagieuse rougeole : le nombre de patients contaminés par une personne infectée est estimé à… 16. Sachant que « l’efficacité du vaccin n’est pas de 100%, on considère qu’au moins 95% de la population doit être vaccinée pour éliminer la rougeole ». Or « aujourd’hui le niveau de couverture vaccinale est trop faible » : 90% à l’âge de deux ans. Une carence vaccinale si importante que 40 000 cas de rougeole ont été diagnostiqués en France ces 5 dernières années.
    *excepté le vaccin contre la coqueluche dont l’efficacité se situe autour de 90%.

*excepté le vaccin contre la coqueluche dont l’efficacité se situe autour de 90%

En savoir plus

Dossier pédagogique vaccin


- 19 octobre 2017

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)