Varicelle : adoptez les bons réflexes

[07 janvier 2019 - 15h32]

Alors que les enfants reprennent le chemin de l’école en ce début d’année 2019, une épidémie de varicelle continue de sévir dans plusieurs régions. Comment reconnaître la maladie ? Quand consulter ? Est-il possible de la prévenir ? Voici les réponses.

Chaque année, en France, près de 700 000 cas de varicelle sont recensés et 3 000 conduisent à une hospitalisation. Plus de 90% des cas surviennent chez des enfants de moins de 10 ans. Au cours de la dernière semaine de 2018, deux régions ont enregistré une forte activité de ce virus. Il s’agit des Hauts-de-France et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. De leur côté, l’Occitanie, la Corse, le Centre-Val de Loire et la Normandie ont présenté une activité modérée.

Reconnaître la maladie

Si votre enfant présente une fièvre modérée, des vésicules ou des bulles remplies d’un liquide clair sur tout le corps et de fortes démangeaisons, c’est peut-être une varicelle. Dans ce cas, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant ou votre pédiatre. Il saura vous aiguiller. Par exemple, pour faire baisser la température, privilégiez le paracétamol. Ne donnez pas d’ibuprofène ou de kétoprofène à votre enfant car les anti-inflammatoires non stéroïdiens augmentent le risque de complications infectieuses. Quant à l’aspirine, elle augmente le risque de survenue d’une maladie rare mais grave : le Syndrome de Reye.

Les boutons, prenez-en soin

Pour éviter le grattage des boutons et ainsi prévenir les surinfections, vous devrez mettre en place quelques règles d’hygiène :

– utilisez un savon doux pour laver votre enfant ;

– séchez soigneusement en tamponnant sa peau après la douche ou le bain ;

– coupez ses ongles ;

– n’utilisez jamais de talc, poudres ou crèmes : ils favorisent les surinfections ;

Demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin avant d’utiliser un antiseptique liquide local sur les boutons de varicelle.

Et bien entendu, informez la crèche ou l’école de votre enfant afin que des mesures puissent être prises pour les personnes à risque (femmes enceintes…). Et gardez votre petit à domicile jusqu’à ce que la varicelle en soit au stade de croûtes.

Est-il possible de prévenir la varicelle ?

La varicelle se transmet par voie respiratoire, par inhalation de gouttelettes de salive émises par une personne malade. Afin d’éviter que le virus ne se propage :

– à partir de deux ans, apprenez à votre enfant à se laver les mains correctement et fréquemment ;

– n’échangez pas les biberons, les sucettes et les couverts au sein de votre famille ; nettoyez-les et séchez-les tout de suite après les avoir utilisés ;

– aérez la chambre de votre enfant tous les jours et maintenez une température d’environ 19°C.

Partager cet article