Vers la multiplication des cellules souches ?

[22 septembre 2014 - 16h47] [mis à jour le 22 septembre 2014 à 16h52]

Des scientifiques canadiens viennent de découvrir une nouvelle molécule qui permet de multiplier les cellules souches dans une unité de sang de cordon. Ces dernières sont notamment utilisées dans le traitement de plusieurs maladies du sang : leucémies, myélomes, lymphomes

Une étude clinique portant sur cette nouvelle molécule, nommée UM171, devrait débuter dès le mois de décembre à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, de Montréal (Canada). Les premiers résultats sont attendus pour la fin de l’année 2015.

Cette molécule a le potentiel de multiplier par 10 le nombre d’unités de sang de cordon disponibles pour une transplantation chez l’humain. De plus, elle réduira considérablement les complications associées à la greffe de cellules souches. Elle sera particulièrement utile pour les patients pour lesquels les donneurs compatibles sont difficiles à identifier.

Pour le Dr Guy Sauvageau, hématologue à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal, « cette nouvelle molécule permettra à des milliers de patients à travers le monde d’avoir accès à une transplantation de cellules souches plus sécuritaire. Cette découverte s’annonce très prometteuse pour le traitement de divers types de cancers ».

Partager cet article