Vigilance requise dans le « zoo souterrain »

[05 décembre 2005 - 00h00] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h27]

Alors que les nouveaux animaux de compagnie (NAC), font fureur en France et dans d’autres pays européens, un chercheur britannique s’inquiète des conséquences des morsures de serpents. Lesquelles «  ne devraient pas être sous-estimées« .

Dans le British Medical Journal, le Pr David Warrel de l’Université d’Oxford, regrette qu’un « nombre important de serpents dangereux soient aujourd’hui considérés comme de simples animaux domestiques« . Un « zoo souterrain » qui peut être à l’origine de véritables drames.

« Chaque année, certains propriétaires se font mordre, mettant ainsi leur vie en danger » rappelle le Pr Warrel. Lequel est d’autant plus inquiet que « les sérums antivenimeux, seuls antidotes efficaces en cas de morsure, sont largement sous-utilisés« .

Rappelons en effet que l’injection de ce type de produit est un acte médical. Après une morsure de serpent mais aussi de scorpion ou d’araignée, l’urgence est donc d’appeler un médecin. Et de proscrire certains gestes comme le fait d’inciser, de sucer la plaie ou de mettre un garrot.

Partager cet article