VIH/SIDA : 15 ans de vie gagnés

[09 janvier 2014 - 15h53]

SIDA-tritherapiesAux Etats-Unis et au Canada, l’espérance de vie de patients atteints du VIH a augmenté de 15 ans, entre 2000 et 2007. Selon des chercheurs nord-américains, ceci s’explique en très grande partie par le développement des trithérapies. Qu’en est-il ne France ? Les réponses du Pr Geneviève Chêne, épidémiologiste à l’ISPED (Bordeaux).

Entre 2006 et 2007, l’espérance de vie des patients atteints du VIH en Amérique du Nord s’élevait en moyenne à 51,4 ans. Contre 36,1 entre 2000 et 2002. « D’ici à quelques années, les patients porteurs du VIH pourront espérer vivre aussi longtemps que la moyenne de la population », détaillent les auteurs de l’étude publiée dans la revue PLOS ONE.

Espoir ou estimation ?

« En France également, l’espérance de vie de patients séropositifs au VIH pourrait rejoindre celle de la population globale. Mais nous manquons de recul pour estimer l’impact des politiques de prévention et de soin », précise le Pr Geneviève Chêne, épidémiologiste au Centre d’investigation clinique en épidémiologie clinique (ISPED) de Bordeaux. « Le principal enjeu est de permettre l’accès à tout patient dans un parcours de soin, quelle que soit son origine, son orientation sexuelle ou son niveau de vie ». Rappelons que malgré les efforts constants réalisés au cours des vingt dernières années, 28 000 personnes en France ignorent encore leur séropositivité.

Ecrit par : Laura Bourgault – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article