Vue des enfants : quand s’inquiéter ?

[16 janvier 2020 - 15h09]

C’est souvent en classe que les troubles de la vision sont repérés. En général, l’enfant n’est pas capable d’identifier que son mal-être provient d’un défaut optique. En revanche, son comportement peut être un signe d’alerte.

Manque de concentration, difficultés à suivre les consignes, dissipation… votre enfant a-t-il soudain des problèmes à l’école ? Peut-être a-t-il en réalité du mal à voir. Myopie, strabisme, astigmatisme… les petits peuvent souffrir, comme les adultes, de toutes ces anomalies courantes de la vision. Pour en avoir le cœur net, il faut consulter un ophtalmologue.

Celui-ci fera passer plusieurs tests à votre enfant pour déterminer quelle correction sera nécessaire. La vue est trouble de loin ? C’est une myopie. Il dessine de travers, n’écrit pas sur les lignes ? Ou encore il confond des lettres proches – comme les « B » et les « P » – ce qui est particulièrement gênant lors de l’apprentissage de la lecture. Dans ce cas, il souffre probablement d’astigmatisme. Mais rassurez-vous, une solution existe.

Choisir ses lunettes

Le diagnostic est désormais posé ? Votre enfant doit porter des verres correcteurs et donc, des lunettes ? Le choix des montures pour les lunettes de vue enfant n’est pas aussi fourni que pour celles des adultes mais pas d’inquiétude, vous trouverez certainement des montures adaptées à son visage. L’opticien vous guidera dans ce choix, qui dépend de nombreux critères, comme la forme du visage et la largeur de la tête. D’une manière générale, le pont, c’est-à-dire la partie de la monture qui relie les deux verres, doit idéalement être assez bas et suivre la racine du nez. Pour le reste, votre petit sera ravi de sélectionner la couleur de la monture, voire une monture à l’effigie de son personnage de dessin animé préféré, comme les lunettes enfant Le Roi Lion par exemple.

Partager cet article