Accidents de la vie courante : plus fréquents mais moins graves

[23 octobre 2013 - 17h07] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

D’après les autorités sanitaires, la fréquence des accidents de la vie courante chez les 15-75 ans est en augmentation en France. Elle est ainsi passée de 5% en 2005 à 7,5% en 2010. Et les hommes sont davantage concernés.

Les accidents de la vie courante regroupent les accidents domestiques, de sports, de loisirs et ceux survenant à l’école. D’une manière générale, 4% des hommes de cette tranche d’âge en ont été victime entre 2005 et 2010, contre 2% des femmes. La bonne nouvelle, c’est que la proportion de ces incidents ayant entraîné des conséquences importantes pour la victime est en baisse de plus de 10 points, passant de 43% en 2005 à 34% en 2010.

Par ailleurs, certains facteurs peuvent augmenter les risques : consommation d’alcool, de cannabis ou encore le manque de sommeil. Chez les 15-64 ans, le nombre d’accidents était dix fois plus important parmi les fumeurs de cannabis. Enfin selon l’Institut de Veille sanitaire (InVS), les personnes souffrant d’un handicap sont plus souvent accidentées que les autres : 18% contre 10%.

L’Institut national de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) indique disposer pour la première fois « d’informations sur ce sujet parmi les 75-85 ans ». La moitié des accidents (50%) a lieu à l’intérieur du domicile. Dans les deux tiers des cas (67%), il s’agissait de chutes. « Avec l’âge, les conséquences des chutes s’aggravent. Les causes sont parfois évitables », signale l’INPES. C’est pourquoi ses équipes ont mis à disposition de tous la brochure. Elle est intitulée : Accidents de la vie courante : comment aménager sa maison pour éviter les chutes ? Pour le télécharger, cliquez ici.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article