Accidents : fixez vos meubles pour protéger vos enfants

[06 novembre 2017 - 14h16] [mis à jour le 06 novembre 2017 à 14h17]

Parmi les accidents de la vie courante, ceux qui concernent les enfants de moins de 6 ans sont les plus fréquents. Défenestrations, brûlures mais aussi chutes de meubles. Ces derniers, moins médiatisés, font pourtant de nombreuses victimes dans le monde. C’est pourquoi l’OCDE lance une campagne internationale relative au risque de basculement des meubles, soutenue en France par la DGCCRF.

Les consultations dans les services des urgences, consécutives à des accidents domestiques liés aux chutes de meubles ne sont pas rares. Les victimes sont des enfants en bas âge. C’est pourquoi, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) s’associe à la campagne internationale relative au risque de basculement des meubles organisée par l’Organisation de coopération et de développement économique(OCDE) du 6 au 10 novembre 2017.

Risque d’hospitalisation

L’occasion de rappeler que « les enfants peuvent en effet faire basculer des meubles ou étagères instables ou mal fixés au mur, et rester coincés en-dessous ou être heurtés violemment, par le meuble lui-même ou l’un de ses éléments, ou par les objets qui sont posés dessus », note la DGCCRF.

Résultat, « les consultations dans les services des urgences, consécutives à des accidents domestiques liés aux chutes de meubles, ne sont pas rares », poursuit-elle. « Et les victimes les plus touchées sont les enfants de 1 à 4 ans. » Aux Etats-Unis et en Australie, « plusieurs accidents graves ont ainsi été signalés ces dernières années ». Bien qu’en France, les blessures soient le plus souvent bénignes, « 6% des jeunes victimes nécessitent une hospitalisation ».

Vérifiez les attaches et restez vigilants

Afin de réduire le risque de ce type d’accident chez vous, voici quelques règles simples à appliquer au plus vite :

  • Fixez tous vos meubles au mur, en respectant les modalités indiquées par le fabriquant lorsqu’il y en a ainsi que les caractéristiques du mur ;
  • Vérifiez régulièrement la solidité des ancrages ;
  • Respectez les limites de charges recommandées par le fabricant (en particulier, des objets lourds tels qu’un téléviseur ne doivent être installés que sur des meubles conçus pour cet usage) ;
  • En outre, les charges les plus lourdes doivent être placées dans des tiroirs ou éléments fermés de la partie basse du meuble (des dispositifs de verrouillage des portes et tiroir peuvent être installés à cet effet).
  • Enfin, les objets susceptibles d’attirer les enfants (par exemple, des jouets ou des télécommandes), ne doivent pas rester en évidence sur des meubles ou des étagères sur lesquels ils pourraient être tentés de grimper.

A noter : « rien ne remplace la vigilance des adultes et la présence permanente auprès des enfants en bas âge », rappelle en conclusion la DGCCRF.

Partager cet article