La France compte aujourd’hui entre 8 à 11 millions d’aidants. Pour favoriser leur reconnaissance et leur donner davantage de ressources (psychologie, matériel, répit…), le premier ministre publie ce 23 octobre sa stratégie en 17 mesures.

Apporter chaque jour son soutien moral, son énergie physique à un proche malade, handicapé ou âgé. Entre 8 à 11 millions de Français assurent ce rôle d’aidant. Et dans les décennies à venir, ce phénomène ne pourra que prendre de l’ampleur. Ainsi, « sur le seul champ des personnes âgées, il y aura trois fois plus de personnes de plus de 85 ans en 2050 ».

Pour renforcer le soutien des aidants eux-mêmes, le premier ministre Edouard Philippe publie aujourd’hui son plan qui sera progressivement déployé dans les 3 années à venir. Mais que contient-il au juste ?

Réseau, congé professionnel…

Parmi les 17 mesures, on trouve la mise en place d’un numéro de soutien aux aidants et d’un réseau de lieux d’accueil labellisés « Je réponds aux aidants », pour 2020. En 2022, la plateforme « Je réponds aux aidants » sera mise en ligne. Les politiques misent aussi sur le déploiement des formations de soutien pour atteindre les 450 000 aidants accompagnés en 2022.

En octobre 2020, le monde du travail sera aussi impacté avec la création d’un congé de proche indemnisé pour les salariés, les travailleurs indépendants, les fonctionnaires et les chômeurs indemnisés. Ce dernier pourra être posé dès l’entrée dans l’entreprise. Chez les étudiants, des mesures sont aussi à venir : « un aménagement des rythmes d’étude » est prévu dès la fin de l’année 2019.

En chiffre

Au total, 9 aidants sur 10 accompagnent un proche de leur famille. Près de 4 aidants sur 10 (37%) ont entre 50 et 64 ans. Autres données : « 8 aidants sur 10 ont le sentiment de ne pas être suffisamment aidés et considérés par les pouvoirs publics. Les aidants font part de difficultés à concilier leur rôle avec leur vie professionnelle pour 44%. » Enfin, « 31% délaissent leur propre santé ».

A noter : selon l’article 51 de la loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement, un aidant est une « personne qui vient en aide, de manière régulière et fréquente, à titre non professionnel, pour accomplir tout ou partie des actes ou des activités de la vie quotidienne d’une personne en perte d’autonomie, du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap ».

Partager cet article