Ce 21 septembre, l’ANSM a rappelé les produits injectables de la marque IRIS, indiqués dans le traitement de désensibilisation allergique. Les flacons ne sont pas infectés. Mais une contamination microbienne dans la zone de production a bien été confirmée par l’ANSM, après analyse du site les 6 et 7 septembre.

Associée à la Fédération française d’Allergologie, l’Agence nationale de sécurité du Médicament (ANSM) demande « le rappel des produits d’allergologie injectables de la gamme IRIS du laboratoire ALK ». Les patients concernés recevront un courrier personnel de la part du fabricant. Ceux-ci « sont invités à se rapprocher sans urgence de leur médecin pour définir les modalités de leur prise en charge ultérieure ».

« Aucune contamination des produits allergiques » 

Une mesure prise par précaution « suite à la détection d’une contamination microbienne dans la zone de production de ces produits injectables ». Par ailleurs, l’activité de cette zone est suspendue jusqu’à sa remise en conformité. Et ce même si aucune contamination des produits allergéniques n’a été mise en évidence. Notons que l’inspection menée par l’ANSM les 6 et 7 septembre « a révélé une gestion insuffisante par le laboratoire de cette contamination dans les flacons d’extraits allergéniques eux-mêmes ».

Les médecins doivent par ailleurs « suspendre les traitements de désensibilisation par ces produits injectables de la gamme IRIS. (…) et veiller à ce que ne soient pas administrés des produits dont la date de péremption inscrite sur l’étiquette de chaque flacon est dépassée ».

Deux numéros verts en cas de questions

Si vous avez besoin de renseignements, n’hésitez pas à composer le :

  • 0 800 000 580 mis en place par le laboratoire (24h/24h) ;
  • 0 800 971 403 mis en place par l’ANSM pour toute information complémentaire (du lundi au vendredi de 9h à 19h)

Partager cet article