Barbecue : la sécurité avant tout

[27 juillet 2018 - 15h13] [mis à jour le 27 juillet 2018 à 16h07]

Chaque été fait la part belle aux barbecues. Et chaque été connaît son lot d’accidents aussi stupides qu’évitables. Pour prévenir les brûlures et inhalations de substances toxiques, voici quelques conseils de prudence.

Avant toute chose, la cuisson au barbecue n’est pas dangereuse. Sauf si des composés toxiques se déposent sur les aliments ou sont inhalés lors de la combustion du charbon de bois ou des allume-feu. En effet, « la cuisson d’aliments à des températures élevées, en particulier en contact direct avec la flamme, conduit à la formation en surface de composés chimiques dont certains comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ont des propriétés cancérigènes », rappelle l’Agence nationale de Sécurité sanitaire (Anses).

La première chose à faire est donc de régler la hauteur de cuisson, afin d’éviter la formation massive d’HAP. Les aliments doivent être cuits par la chaleur des braises et non au contact direct des flammes. Evitez aussi la chute de graisse sur les braises. Plus la viande est grasse, plus le risque de formation de HAP est important.

Ensuite, privilégiez l’usage de charbon de bois épuré plutôt que de charbon de bois ordinaire. En ce qui concerne les allume-feu, qu’ils soient sous forme liquide, solide ou de gel, ils doivent avoir brûlé complètement avant de placer la viande à griller. Ils ne doivent en aucun cas être utilisés pour raviver le feu. Ce geste est chaque année, à l’origine d’accidents. Tout comme celui qui consiste à allumer le barbecue avec de l’essence ou de l’alcool ! Enfin abstenez-vous d’utiliser du bois qui a pu subir des traitements, notamment celui des palettes.

Et bien entendu, ne laissez jamais un enfant à proximité d’un barbecue. Jamais !

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)