Cancer du côlon : boire du café pour éviter la récidive

[31 août 2015 - 09h13] [mis à jour le 31 août 2015 à 09h14]

Boire quotidiennement du café permettrait de prévenir le risque de récidive de cancer du côlon. Cela améliorerait même les chances de guérison. Voilà ce qui ressort d’un travail américain publié dans le Journal of Clinical Oncology.

Les chercheurs du Dana Farber Cancer Institute se sont intéressé à plus de 1 000 patients, traités par chirurgie et chimiothérapie pour un cancer colorectal de stade 3. Cela signifie que les cellules cancéreuses ont envahi les ganglions lymphatiques proches de la tumeur.

Chacun des sujets a répondu à un questionnaire concernant ses habitudes alimentaires, et ce à 3 reprises : au début de l’étude, pendant leur chimiothérapie et un an après. Résultat, ceux qui consommaient au moins quatre tasses de café par jour (environ 460 milligrammes de caféine) présentaient 42% de risque en moins de voir le cancer réapparaître.  Le Pr Charles Fuches, principal auteur de l’étude précise que « la grande majorité des récidives du cancer du côlon se produisent dans les cinq ans après le traitement et sont rares au-delà. » Quant au risque de décès (toute causes confondues), il était diminué de 33%.

« Il s’agit là du premier travail à s’intéresser à l’association entre la caféine et le risque de récidive du cancer du côlon », explique le Charles Fuches. « D’autres avaient déjà mis en avant des effets protecteurs contre d’autres types de cancer, comme celui du sein, le mélanome, le cancer du foie, les formes avancées de cancer de la prostate… »

Pour le moment les chercheurs peinent à expliquer ce rapport de cause à effet. Pas question pour eux donc d’émettre des recommandations. « Si vous êtes un buveur de café et êtes traité pour un cancer du côlon, ne vous arrêtez pas. Mais si vous n’êtes pas amateur de caféine, discutez-en avec votre médecin avant de commencer », se contentent-ils d’avancer.

Partager cet article