Cancers cutanés : des bactéries protectrices dans la peau ?

[02 mars 2018 - 14h51] [mis à jour le 02 mars 2018 à 14h52]

De très nombreuses bactéries peuplent notre peau. Un peu sur le modèle du microbiome intestinal. Tout comme ce dernier, notre environnement bactérien cutané participe à notre bonne santé, même si les connaissances à ce sujet sont encore peu étendues. Dans ce domaine, une équipe américaine vient de découvrir l’existence d’une souche bactérienne cutanée apparemment protectrice contre les cancers de la peau.

« Nous avons identifié une souche bactérienne de Staphylococcus epidermidis, très commune sur la peau humaine, qui aurait la capacité d’inhiber la croissance de certains cancers », indique une équipe de l’Université de Californie à San Diego.

Comment agit-elle ? La bactérie produit un composé chimique appelé 6N hydroxyalinopurine (6-HAP). Les chercheurs ont observé que les souris dont les bactéries cutanées ne le produisaient pas développaient de nombreux cancers après expositions aux UV. Contrairement aux rongeurs dont les bactéries fabriquaient du 6-HAP.

Les scientifiques ont confirmé l’effet protecteur de ce composé chimique d’origine bactérienne par une autre expérience. « Des souris ayant reçu une transplantation de cellules de mélanome ont vu leur tumeur réduite de 50% lorsque des injections de 6-HAP leur avaient été faites. Et ce par rapport à des rongeurs contrôles. »

« Les preuves que le microbiome cutané est un élément important de la santé humaine s’accumulent chaque jour un peu plus », soulignent les auteurs de ce travail. D’autres études seront toutefois nécessaires afin de déterminer comment est produit le 6-HAP et s’il pourrait être utilisé sous forme de traitement préventif du cancer.

Partager cet article