Le chloasma. C’est le nom scientifique du masque de grossesse, ces taches brunes ou grisâtres qui apparaissent sur le visage de certaines femmes enceintes. L’exposition au soleil favorisant son développement, suivez quelques conseils de bon sens pour éviter d’en faire les frais cet été.

Au milieu du front, sur le menton et sur le pourtour de la bouche, le masque de grossesse est très voyant. Ce phénomène est le signe d’une réaction de l’épiderme aux effets du soleil quant il est modifié par les hormones de la grossesse. Plus précisément, stimulés par ces dernières, les grains de pigment dus au bronzage remontent des couches profondes de la peau vers les couches superficielles. Ces taches apparaissent généralement entre le 4e et le 6e mois de grossesse. Souvent, après la naissance de l’enfant, elles disparaissent spontanément. Mais ce n’est pas toujours le cas. Mieux vaut donc faire de la prévention !

Pour éviter de souffrir de ce masque de grossesse inesthétique, la première mesure de prévention consiste à ne pas s’exposer aux rayons UV. Evitez donc de prendre des bains de soleil aux heures les plus chaudes de la journée. En outre, même si vous vous mettez à l’ombre, couvrez votre peau d’une bonne couche de crème solaire à indice élevé. Enfin, le port d’un chapeau à large bord est très recommandé dans votre condition.

A noter : si vous avez développé un masque de grossesse au cours d’une précédente grossesse, il existe un risque de récidive pour les suivantes.

Partager cet article