Chaleur : hydratez les aînés !

[19 juillet 2013 - 16h05] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Les personnes âgées ressentent peu la soif. ©Phovoir

Depuis plusieurs jours, la chaleur se fait étouffante un peu partout en France. Pour autant, le Plan national canicule (PNC) activé le 1er juin, comme chaque année depuis 2004, est toujours au niveau 1. Il pourrait toutefois évoluer dans les prochains jours car Météo France annonce une hausse importante des températures pour le weekend. C’est d’ailleurs déjà le cas dans plusieurs départements, situés notamment dans le Sud-Ouest. Face à cette vague de chaleur, les personnes âgées sont particulièrement fragiles. Petit rappel des recommandations à suivre pour éviter la déshydratation et le coup de chaleur à nos anciens.

L’expression « canicule » correspond à des températures restant élevées consécutivement trois jours et trois nuits. Les météorologues l’évoquent en particulier lorsque la température nocturne ne descend pas, la nuit, en dessous de 18°C pour le nord de la France et 20°C pour le sud. Et le jour, lorsqu’elle atteint ou dépasse 30°C pour le nord et 35°C pour le sud.

Quel que soit le niveau d’alerte annoncé par les autorités sanitaires, prenez des nouvelles des personnes âgées de votre entourage. En effet, leur organisme transpire peu et a du mal à se maintenir à 37°C. En cas de températures élevées, le risque d’hyperthermie – souvent appelé coup de chaleur – est donc réel.

De l’eau, de l’eau…

Avant tout, incitez-les à s’hydrater. Faites en sorte qu’ils boivent régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif. « La consommation quotidienne idéale est de 13 à 14 verres en moyenne », indique le ministère en charge de la Santé. Mais l’eau n’est pas la seule source d’hydratation et une diversification des apports peut permettre un meilleur résultat. Ainsi :

  • « du thé ou du café frais (sauf contre-indications), du sirop dilué dans de l’eau ou apporté sous forme de glaçons ;
  • des gaspachos ou des soupes froides ;
  • des compotes de fruits ;
  • des sorbets, préférables aux glaces car plus riches en eau ;
  • des jus de fruits ;
  • des fruits et des légumes comme la pastèque, le melon, les fraises, les pêches, les tomates, les courgettes et les concombres ;
  •  des yaourts (un yaourt hydrate aussi bien qu’un verre d’eau), du fromage blanc. »

« Il est déconseillé de boire ou de manger (très) glacé car la sensation de soif s’atténue plus vite en cas de consommation de boissons glacées », poursuit le ministère. Si la personne mange peu ou moins que d’habitude, la diminution des apports hydriques d’origine alimentaire doit être compensée par une hydratation supérieure. N’attendez pas qu’elle réclame à boire car les plus âgés ne ressentent pas le besoin de s’hydrater.

A la recherche de la fraîcheur

D’autres recommandations aideront les personnes âgées à mieux supporter la vague de chaleur :

  • Pour maintenir leur logement frais, fermez les fenêtres et les volets la journée, puis ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais ;
  • Elles doivent également se rafraîchir et se mouiller le corps plusieurs fois par jour ;
  • L’idéal pour eux est de passer, si cela est possible, 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché…) ;
  • Déconseillez-leur de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;

La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 08 h à 20 h, jusqu’ au 31 août.

Ecrit par : Dominique Salomon – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article