La vague de chaleur qui traverse la France actuellement pousse à s’interroger sur les conditions  de conservation des médicaments. Ont-ils besoin d’être préservés des fortes températures? De la lumière ? Leur efficacité risque-t-elle de s’en trouver dégradée ? Réponses.

En règle générale, aucune condition de conservation n’est apposée sur la boîte. Cette absence d’indication révèle justement  que le médicament est considéré comme stable, même en cas d’exposition prolongée à de fortes chaleurs. Aucune attention particulière n’est donc requise.

Pourtant, parfois, des précautions particulières sont à prendre. Pour certains médicaments, est indiquée une température de conservation inférieure à 25°C (ou à 30°C). Cela signifie que vous pouvez les garder dans leur rangement habituel. Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), « certains travaux ont déjà montré qu’une température élevée (telle que les températures observées pendant une période de canicule), pendant quelques jours, ne dégrade pas ces médicaments ».

DSC_0408

A l’inverse, les médicaments pour lesquels est indiquée une conservation entre +2 et +8°C, devront impérativement être conservés au réfrigérateur. La chaleur n’aura donc pas de conséquence sur leur stabilité. Cependant, une fois sortis, vous devez les utiliser assez rapidement et éviter de les laisser trop longtemps à l’extérieur. Evitez aussi de les sortir, puis les rentrer s’ils n’ont pas été utilisés : le cycle « froid-chaud » n’est pas recommandé pour ces produits fragiles.

Partager cet article