Cœur artificiel : l’essai clinique se poursuit

[08 septembre 2014 - 12h16] [mis à jour le 08 septembre 2014 à 12h18]

La société Carmat vient de confirmer l’implantation d’un deuxième cœur artificiel. L’opération a eu lieu au CHU de Nantes. Ses responsables annoncent d’ailleurs la poursuite de l’essai clinique. Deux autres patients souffrant d’insuffisance cardiaque devraient être recrutés.

Un cœur artificiel Carmat a été implanté le 5 août 2014 au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes, à un patient atteint d’insuffisance cardiaque terminale. Ce dernier ne pouvait pas bénéficier d’un greffon cardiaque issu de donneur. Il s’agit de la seconde opération de ce type après l’implantation réalisée en décembre 2013 à l’Hôpital européen Georges-Pompidou de Paris.

Un communiqué la société précise ainsi « avoir accompli la moitié de l’essai de faisabilité de sa bioprothèse cardiaque et annonce la poursuite du recrutement pour deux autres patients ». Cet essai doit en effet inclure au total quatre patients en insuffisance cardiaque biventriculaire irréversible dont le pronostic vital est engagé à brève échéance.

Marisol Touraine, ministre en charge de la Santé présente tous ses vœux au patient, adresse ses félicitations à l’équipe de médecins qui a réalisé l’intervention et salue cette nouvelle implantation de la prothèse cardiaque. « Cette innovation permet de maintenir l’espoir de nombreux patients souffrant d’insuffisance cardiaque terminale », souligne-t-elle. « Cette intervention confirme que la transplantation cardiaque entre dans une nouvelle ère, grâce à l’engagement et au talent des chercheurs ».

Partager cet article