Les cors sont de petites zones épaissies de la peau des pieds. Bénins, ils apparaissent sous l’effet de frottements et de pressions pendant la marche. Pour prévenir leur apparition, voici quelques conseils simples.

Les cors sont constitués de deux parties : un noyau arrondi, dense et translucide, visible sur la peau du pied et une pointe en forme de cône renversé, qui pénètre dans les couches cutanées profondes. Lorsqu’ils sont durs, les cors peuvent entraîner des douleurs gênantes durant la marche. Mais certains sont mous. Ils présentent alors une couleur blanchâtre et une consistance spongieuse, dues à la sueur produite entre les doigts de pied. Souvent, ces cors ont une bordure rouge, voire enflammée, et leur centre comporte un point noir (d’où leur nom d’ « œil-de-perdrix »). Ceux-ci peuvent s’infecter.

Pour éviter leur survenue optez pour des chaussures assez larges, adaptées à la forme de vos pieds. Les femmes portant souvent des chaussures étroites et à talons hauts ont davantage tendance à en souffrir car celles-ci favorisent les frottements et l’excès de pression sur l’avant pied. Même fragilité pour les sportifs qui sont eux exposés à des frottements récurrents dus aux marches et courses prolongées et fréquentes.

En outre, vérifiez régulièrement l’état de vos pieds pour détecter précocement la moindre anomalie : rougeur, apparition d’une rugosité… Prises tôt, ces anomalies sont plus faciles à traiter. Lavez vos pieds tous les jours et séchez-les bien sans oublier l’espace entre les orteils. Enfin, si vous avez la peau sèche, appliquez une crème hydratante.

Partager cet article