Course à pied : à vous le mobilier urbain !

[05 mars 2013 - 16h59] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h55]

En ville, tirez profit des bancs, escaliers et autres plots.

Vous êtes adepte des footings réguliers? Saviez-vous que le fait de courir la même distance à la même allure lors de chaque sortie bloquait toute progression ? Eh oui, le salut passe par la variété de l’entraînement. Et pour éviter la monotonie, trois spécialistes de la question vous proposent pour cela d’utiliser le… mobilier urbain ! Ils en ont fait un livre intitulé Courir en ville.

Après avoir parcouru cet ouvrage, vous verrez différemment les escaliers, bancs, rambardes, barrières, potelets et autres murets devant lesquels vous passez régulièrement. Et pour cause, vous pouvez parfaitement les intégrer à votre pratique de course à pied.

Dans ce livre, Alain Dalouche (journaliste), Alain Rosselli (coach sportif) et Annette Sergent (double championne du monde de cross-country) proposent 45 ateliers adaptés à tous les types de coureurs. Du débutant au confirmé. « Utilisez votre environnement », expliquent-ils. « Sautez, grimpez, renforcez-vous. Les forêts et les montagnes sont au pied de chez vous dans les rues et les parcs » !

Quelques exemples ? Les escaliers offrent des possibilités d’entrainement très nombreuses, à condition de les éviter lorsque les marches sont humides… Sinon, celles-ci « sont idéales pour se préparer aux trails et aux dénivelés positifs des courses sur route », précisent les auteurs. Les bancs ? De formidables « agrès » pour effectuer du renforcement musculaire ou des étirements. Au même titre que certaines rambardes et murets. Et si vous souhaitez travailler vos appuis et votre vivacité, effectuez des slaloms entre les potelets et autres et autres plots de voirie. Courir en ville, de Alain Dalouche (journaliste), Alain Rosselli (coach sportif) et Annette Sergent – Amphora Editeur. 14,90 euros.

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article