Couverture vaccinale: les enfants, mieux protégés

[27 septembre 2018 - 16h23] [mis à jour le 27 septembre 2018 à 16h45]

La couverture vaccinale des enfants s’améliore. C’est ce qu’observe Santé publique France pour la période janvier-mai 2018. La ministre de la santé y voit les effets de la mobilisation des pouvoirs publics.

La couverture vaccinale des enfants a augmenté en quelques mois à peine. La ministre en charge de la santé Agnès Buzyn s’en félicite. D’autant qu’elle attribue ces résultats davantage à la mobilisation des acteurs qu’à l’élargissement récente de l’obligation vaccinale.

Méningocoque, rougeole et HPV

Ainsi, « entre janvier et mai 2018, la couverture vaccinale a augmenté de 5,6% pour la dose de vaccin contre les infections à méningocoques C recommandée à 12 mois, passant de 56,8% à 62,4% en un an », indique le ministère.

En outre, « une augmentation de 2,6 % a été observée pour la première dose de vaccin rougeole-oreillons-rubéole recommandée à 12 mois ». D’après la ministre « l’épidémie de rougeole qui a sévi durant cette période a certainement contribué à cette augmentation ». En effet, « depuis novembre 2017, plus de 2 700 cas ont été observés, parmi lesquels 3 décès sont à déplorer ».

La vaccination contre les infections à Papillomavirus humains (HPV) a également bénéficié d’un regain. Entre janvier et mai 2018, une hausse de 6,2% pour les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans.

Pour plus d’informations sur la vaccination, consultez Vaccination-info-service.fr.

Partager cet article