Une équipe chirurgicale du Johns Hopkins Medical Institute de Baltimore (Etats-Unis), a réussi à restaurer la vision de plusieurs personnes qui étaient devenues aveugles à la suite d’une dégénérescence maculaire, une affection fréquente chez les personnes âgées. Cette maladie atteint en effet une zone de la rétine extrêmement riche en cellules visuelles, la macula . Elle est souvent provoquée par la prolifération désordonnée sous la rétine de vaisseaux sanguins, qui ensuite peuvent être le siège de fuites hémorragiques qui entraînent une dégradation sévère – et totale au stade ultime – de la vision. Dans le numéro de Mai du journal de la Société américaine d’ophtalmologie, le Dr de Juan rapporte des résultats préliminaires sur 3 malades. Ces derniers paraissent encourageants, et l’expérience de l’équipe du Johns Hopkins Medical Institute semble se développer de façon prometteuse. L’Institut indique ainsi qu’un total de 40 malades ont été opérés à ce jour: parmi ces derniers, « 20% ont récupéré une aptitude visuelle suffisante pour pouvoir lire et conduire un véhicule automobile ».

Partager cet article