Déprimés et… Indisciplinés

[17 février 1997 - 00h00]

D’après un récent sondage Louis Harris, 13,4% des sujets déprimés arrêtent spontanément leur traitement, 30% prennent moins que la dose prescrite et 31% oublient « au moins une fois » de prendre leur médicament… Ces malades sont bien informés puisque 73% assurent avoir bénéficié d’informations précises sur leur traitement. Mais 59% des malades qui « oublient » leur traitement « oublient » également de le dire ensuite au médecin.

Il faut bien sûr rappeler que tout traitement doit être suivi avec assiduité. Mais on retiendra également que sur plus de 9.700 personnes contactées et considérées comme « représentatives » de la population, 402 avaient pris des antidépresseurs dans les 3 mois précédant l’appel téléphonique. Si vraiment ces chiffres sont le reflet de la réalité, on peut considérer qu’un volant de population correspondant à 4,1% des Français consomme des antidépresseurs. Ceci sans compter ceux qui prennent des anxiolytiques ou d’autres médicaments psychotropes… 13,4% des sujets déprimés arrêtent spontanément leur traitement, 30% prennent moins que la dose prescrite et 31% oublient « au moins une fois » de prendre leur médicament…

Partager cet article