Oubli, erreur de dosage…Près d’un patient sur deux atteint d’une maladie chronique ne suit pas correctement son traitement. Pour contrer ce problème de santé publique, l’intelligence artificielle peut être d’un grand secours.

« En France, la non obser­vance concerne près de la moitié des patients atteints de mala­dies chro­ni­ques ». C’est ce que dénonçait le Syndicat nationale des professionnels infirmiers en 2014. Et depuis, les choses ne se sont guère améliorées.

Les nouvelles technologies au service de l’observance

Bien entendu l’éducation thérapeutique est essentielle pour une bonne observance médicamenteuse. Mais entre des personnes âgées qui se trompent de posologie ou des patients diabétiques qui oublient leurs traitements, les raisons de ne pas prendre ses médicaments quotidiennement sont nombreuses. Et si l’on comptait sur les nouvelles technologies pour amoindrir le problème ?

Selon une étude présentée lors du 45e Congrès argentin de cardiologie, les patients victimes d’un infarctus du myocarde ont plus de chance de suivre correctement leur traitement lorsqu’ils reçoivent un rappel quotidien via une appli dédiée par rapport à ceux ayant reçu des instructions écrites lors de leur séjour à l’hôpital. En fait, le taux d’observance dans le groupe « applis » était 3 fois plus élevé !

Pour les auteurs de l’Institut cardiovasculaire de Buenos aires, « il s’agit d’un moyen simple et peu coûteux d’améliorer l’observance médicamenteuse ».

Quelles applications ?

Que ce soit sur l’App Store ou sur Google play, plusieurs applis sont téléchargeables gratuitement et vous rappellerons de suivre votre traitement. Citons par exemple Medipill sur laquelle vous pouvez enregistrer vos traitements (durée, horaires de prise, …) et programmer des rappels. Même chose pour Medisafe. Toujours gratuite, cette application vous aide à gérer la prise de vos médicaments. AllerTmoi ou Medissimo sont 2 autres exemples !

Partager cet article