Des fruits et légumes… toujours frais !

[24 juillet 2014 - 09h41] [mis à jour le 24 juillet 2014 à 09h46]

En été, rien de plus rafraîchissant et délicieux qu’une salade ou encore qu’un melon juteux. Au cours d’un pique-nique, d’un barbecue ou encore à la plage, vous mangerez fruits et légumes en quantité. Et c’est tant mieux. Toutefois, pour éviter les intoxications alimentaires, respectez quelques conseils de préparation et de conservation.

Pour préparer des crudités ou des fruits en salade, comme pour tout autre plat, il est impératif de bien vous laver les mains. A l’eau et au savon, ou, si c’est impossible, avec une solution hydro-alcoolique. « Enlevez et jetez toute portion endommagée d’un fruit ou d’un légume frais », conseille ensuite Santé Canada, le ministère de la santé canadien. « Lavez toujours les fruits et les légumes crus avec de l’eau courante propre » ou avec de l’eau en bouteille si vous êtes déjà dans un parc ou sur la plage. Autre solution, laver les fruits et légumes chez vous avant de partir.

Pourquoi autant de précautions ? « Les intoxications alimentaires causées par les fruits et les légumes frais augmentent habituellement pendant les mois chauds », poursuit Santé Canada. En effet, « des bactéries nocives peuvent se développer en deux heures quand les fruits et les légumes frais ne sont pas gardés réfrigérés ou au frais lors des repas servis dehors. »

Toujours dans la glacière

Alors, quand vous êtes à l’extérieur, conservez toujours vos fruits et légumes, entiers ou en salade dans une glacière isotherme avec des blocs réfrigérants ou des pains de glace pour garder la température à 4°C. Et ce, jusqu’au moment de servir. Remettez ensuite les restes des salades dans la glacière dès que vous avez fini de manger. Lors des chaudes journées d’été, ne laissez pas les aliments à la température ambiante pendant plus d’une heure. Enfin, ne mettez pas les glacières au soleil et évitez de les ouvrir fréquemment. Utilisez de préférence d’autres glacières pour les boissons, car elles seront souvent ouvertes. Dernière recommandation : si vous avez un doute sur un aliment, jetez-le !

Partager cet article